Comment choisir son logiciel de caisse ?

Publié le 26 Février 2015

Comment choisir son logiciel de caisse ?

Il n’est pas du tout aisé de choisir son logiciel de caisse enregistreuse étant donné que chaque utilisateur possède des besoins assez simples, mais qui lui sont propres. Cela peut être tentant d’opter pour un logiciel de base en se persuadant que de toute manière il n’y a pas besoin de se tourner la tête quant au choix du logiciel, du moment qu’il marche bien. Il faut le dire, penser de cette manière peut entrainer des problèmes au commerce par la suite. Bien qu’il soit évident qu’un logiciel basique peut effectivement être adapté à tous les besoins, il est nécessaire de vérifier quand même avant d’en acquérir un, surtout pour le cas d’une caisse enregistreuse tactile.

En effet, certaines personnes se retrouvent avec des soucis de gestion à un moment donné étant donné que la solution qu’ils ont choisie n’offre que de pauvres fonctionnalités et qu’il n’est pas possible de la mettre à jour ; d’autres soucis peuvent également apparaître comme la complexité de l’utilisation du logiciel, le manque de SAV ou un coût élevé de ce dernier…

Pour vous aider à choisir le logiciel qui vous est adapté, voici quelques petites astuces :

  • Le premier critère est la correspondance du logiciel avec l’utilisateur. Ainsi, il faut choisir son logiciel de caisse enregistreuse en fonction de sa compatibilité avec soi. Il en va de même pour l’éditeur. Il est important que celui-ci soit à l’écoute de tous les besoins et qu’il puisse régler les éventuels problèmes rapidement.
  • Concernant l’éditeur du logiciel, il est primordial de vérifier la domiciliation de celui-ci si son RCS ou SIRET est vérifiable sur infogreffe.fr. Si c’est le cas, l’éditeur est bien domicilié dans l’Hexagone. La raison de cette vérification est simple, cela permet de se retourner contre l’éditeur en cas de soucis techniques, mais surtout fiscaux.
  • Lors du choix du logiciel de caisse enregistreuse tactile, il faut toujours privilégier ceux qui jouissent déjà d’une bonne réputation, existant depuis de nombreuses années et ceux utilisés par de nombreux établissements commerciaux. Il faut l’avouer, il est rare de trouver un logiciel de caisse efficace dès son lancement.
  • Un autre point à surveiller, il est important de faire le calcul sur le coût total du logiciel de caisse enregistreuse choisi, et même sur plusieurs années. Pour cela, il faut inclure différents paramètres tels les mises à jour, les maintenances, les mensualités dans le cas de logiciel vendu par abonnement ou encore le coût du numéro d’appel surtaxé pour le service client…
  • Le point le plus important qui est également le plus délicat puisqu’il est difficilement vérifiable dans de nombreux cas ; il s’agit de la législation fiscale et comptable en France. Sur ce point précis, il faut que le logiciel de caisse enregistreuse tactile respecte scrupuleusement la loi pour qu’il puisse protéger son propriétaire lors d’une procédure de contrôle fiscale.

Rédigé par Jérôme

Publié dans #Infos

Repost 0
Commenter cet article