LA CIRCULATION SUR BANDE D'ARRêT D'URGENCE

Publié le 3 Août 2014

S'il convient de ne pas caricaturer outre mesure le comportement des automobilistes sur les routes de France car la survenance d'un accident est possible à tout moment y compris les personnes les plus prudentes, il nous appartient en revanche de noter que les conducteurs sont parfois étonnamment irresponsables.


Ce constat accablant peut être effectué en consultant les documentations statistiques annuellement établies par les compagnies d'assurance commercialisant des contrats d'assurance automobile. En effet à l'occasion de la survenance d'un sinistre, l'actionnement du contrat d'assurance automobile entraîne automatiquement la transmission de toutes les informations à l'assureur. Dès lors, il est ensuite très aisé pour les compagnies d'assurance implantées sur le marché de l'assurance automobile d'établir des constatations relatives au comportement des automobilistes sur les routes hexagonales.
Or, ce travail de centralisation de l'information de la part des compagnies d'assurance est intéressant à plusieurs titres. D'une part, il permet aux pouvoirs publics d'identifier les comportements dangereux et d'apporter les réponses adéquates. A ce propos, il convient de citer une nouvelle mesure décidée par le e Comité interministériel de la sécurité routière en raison de la recrudescence d'un phénomène assez surprenant mais malheureusement bien réel : « La circulation sur bande d'arrêt d'urgence et sur voie neutralisée, pourtant interdite, est à l'origine de trop nombreux drames, dont sont victimes tant les usagers de l‘autoroute que les professionnels intervenant sur ce réseau : le non-respect de ces règles sera plus sévèrement sanctionné (135 euros d'amende, retrait de trois points) ». D'autre part, ces rapports servent évidemment aux compagnies d'assurance afin de calculer l'ensemble des tarifs de l'assurance automobile. A cet égard, il convient d'ailleurs de souligner que les contrats d'assurance automobile ont connu une augmentation au début de l'année 2011 alors qu'ils étaient restés relativement stables pendant une période quinquennale. Ces augmentations sont notamment liées à la constatation de la dégradation latente de la sécurité routière au cours des dernières années.






-----------------
par cliente19 (25/05/2011)
Site Internet : cliquez ici
http://www.autos-assurances.com/


Source: www.fruitymag.com

Rédigé par Jérôme

Publié dans #Automobile

Repost 0
Commenter cet article