RENSEIGNEMENTS SUR L'ASSURANCE AUTOMOBILE

Publié le 24 Juillet 2014

Légiférée par le gouvernement provincial, une assurance auto de base est requise pour tous les propriétaires de véhicules. Les compagnies d'assurance suggèrent toutefois plusieurs options pouvant être ajoutées à la police standard. Un aspect particulier de l'assurance auto consiste dans le fait que le contrat d'assurance peut être adapté selon les besoins et spécifications de la personne assurée qui peut sélectionner laquelle des protections complémentaires elle veut joindre à son assurance de base.


Légiférée par le gouvernement provincial, une assurance auto de base est requise pour tous les propriétaires de véhicules. Les compagnies d'assurance suggèrent toutefois plusieurs options pouvant être ajoutées à la police standard. Un aspect particulier de l'assurance auto consiste dans le fait que le contrat d'assurance peut être adapté selon les besoins et spécifications de la personne assurée qui peut sélectionner laquelle des protections complémentaires elle veut joindre à son assurance de base. En ce sens, le même contrat pourra aussi couvrir les véhicules récréatifs tels que les les motos les caravanes ainsi que les tout-terrains.


Une assurance individuelle de base et un minimum de 200 000 $ de responsabilité civile est obligatoire par la loi provinciale sur l'assurance automobile. Cette protection exigée et obligatoire est présente dans toutes polices d'assurance offertes par les courtiers d'assurance. Au moment de l'obtention d'une assurance automobile, l'assuré est protégé en raison d'un certificat d'assurance-responsabilité automobile.


L'assuré est protégé partout au Canada ainsi qu'aux États-Unis. Il est essentiel pour lui d'avoir en tout temps cette preuve avec lui lorsqu'il conduit un véhicule, puisqu'il est obligatoire de fournir cette preuve en cas d'interception par un policier. Aussi, le propriétaire d'un véhicule doit présenter ce document validant sa couverture en responsabilité civile lorsqu'il se rend au ministère des Transports afin d'immatriculer un véhicule première fois, ainsi qu'au moment de renouveler la plaque d'immatriculation, et ce, à chaque année.


La protection minimale de 200 000 $ en responsabilité civile couvre les dommages physiques et matériels subis par d'autres individus si le conducteur est responsable d'une collision. Toutefois, cette couverture pourrait s'avérer insuffisante pour une situation de grave accident. Voici pourquoi une majorité de conducteurs choisissent d' opter pour plus de sécurité, pour une protection supérieure qui peut aller jusqu'à 1 000 000 $.


Une personne possédant un véhicule automobile est obligée selon la loi de se doter d'une assurance individuelle dans l'éventualité d'une d'incapacité de travail suite aux conséquences d'un accident, et ce, partout au Canada sauf dans la province de Québec où la loi diffère. L'assurance couvre les frais médicaux excédant les sommes couvertes par les régimes d'assurance-maladie provinciaux en plus d'allouer des indemnités de remplacement du revenu.


Une assurance couvrant les dommages matériels d'un véhicule automobile assuré n'est pas exigée par la loi. Par contre, les propriétaires de véhicules automobiles récents auront sans doute intérêt à assurer leur véhicule en adhérant à une couverture complète qui couvrira l'ensemble des dommages causés par un accident.
-----------------
par M Gagnon (20/03/2012)
Pour en apprendre plus sur l'assurance auto, visitez le site de Lussier Assurance
http://www.lussierassurance.com


Source: www.fruitymag.com

Rédigé par Jérôme

Publié dans #Automobile

Repost 0
Commenter cet article

Location de voiture casablanca 27/05/2015 20:15

bonne continuation bonne courage